Aspects psychologiques

French

Assister les populations en période de crise en mobilisant l'aide humanitaire

Les températures moyennes sont en hausse. Principal responsable : l’émission de quantités de plus en plus importantes de dioxyde de carbone et d’autres gaz à effet de serre due à la combustion des combustibles fossiles. Ce phénomène entraîne d’autres changements, notamment l’élévation du niveau des mers et l’altération des précipitations. Ces changements augmentent la fréquence et l’intensité des conditions climatiques extrêmes – inondations, sécheresses, vagues de chaleur, ouragans et tornades – qui peuvent provoquer des crises humanitaires à grande échelle.

Perceptions des risques différentes: les Sud-asiatiques résidant au Royaume-Uni et leurs prestataires de soins

Le diabète est devenu un problème de santé de dimension mondiale, qui a pris des proportions épidémiques un peu partout, avec de graves implications pour la santé et le bien-être. La Fédération Internationale du Diabète estime que d’ici 2025 près de 350 millions de personnes seront atteintes de diabète. Les plus vulnérables à cette condition chronique sont notamment les personnes qui vivent dans les pays en développement et les membres des groupes ethniques minoritaires ainsi que les populations socio-économiquement défavorisées des pays développés.

Energie, motivation et engagement: les jeunes ambassadeurs de la FID

Dans de nombreux pays, des jeunes défendent efficacement tout une série de causes, depuis le réaménagement de centres urbains jusqu’à la prévention du harcèlement en passant par l’arrêt du tabagisme. Une initiative de la FID vise à impliquer des jeunes ambassadeurs dans la défense des personnes atteintes de diabète dans le monde, en les impliquant notamment dans la campagne mondiale de sensibilisation de la FID ‘Unis pour le diabète’.

Prévenir le diabète et ses complications: un objectif clé en Finlande

En Finlande, le programme national du diabète sur 10 ans (DEHKO) est opérationnel depuis 6 ans. Les évaluations formelles réalisées jusqu’à présent indiquent que le programme continue d’avoir un impact positif sur plusieurs aspects des soins du diabète en Finlande. De plus, la prévention du diabète de type 2 et des complications cardiovasculaires reste le principal objectif du programme DEHKO.

Coûts élevés, faible sensibilisation et soins déficients - le pied diabétique au Nigeria

Le Nigeria, avec une population d’environ 128 millions de personnes, est le pays le plus peuplé d’Afrique. L’espérance de vie à la naissance est de 47 ans ; près de 60 % de la population vit sous le seuil de pauvreté. Alors que les structures et centres de soins sont inadéquats et souffrent d’un manque chronique de personnel sanitaire compétent, le diabète est en hausse. L’urbanisation incontrôlée est responsable des taux d’obésité et de l’augmentation associée des cas de diabète de type 2.

Education au diabète et prise en charge psychologique

Les personnes atteintes de diabète sont responsables de la majorité de leurs soins. La plupart des aspects de la vie quotidienne, et notamment des aspects aussi fondamentaux que l’alimentation et l’activité physique, sont affectés par le diabète. Certaines connaissances sont requises pour arriver à se soigner mais celles-ci ne sont pas toujours garantes de soins autonomes optimaux. L’éducation des patients s’impose donc comme une question thérapeutique complexe.

Les obstacles aux soins chez les sans-abri atteints de diabète

Il est estimé que près de la moitié des sans-abri sont atteints de conditions chroniques. Malheureusement, ces personnes rencontrent souvent beaucoup plus d’obstacles que le reste de la population, ce qui peut sensiblement aggraver leurs problèmes de santé. La situation des sans-abri atteints de diabète est particulièrement critique puisque la gestion de la condition implique de se conformer strictement à un programme de soins exigeant.

De la pratique et la recherche à une application à grande échelle : le 3ème sommet DAWN

Le programme DAWN (Diabetes Attitudes, Wishes and Needs) a été lancé en 2001 lors d’une étude internationale sur les aspects affectifs de la condition. Géré par Novo Nordisk en partenariat avec la Fédération Internationale du Diabète (FID) et un groupe consultatif d’experts en diabète, le programme DAWN a pour objectif de combler les lacunes de la prise en charge du diabète : moins de la moitié des personnes diagnostiquées à l’échelle mondiale atteignent une santé et une qualité de vie optimales. Le 3ème sommet DAWN, qui

Immigration et diabète : le nouveau défi

Le diabète touche de plus en plus de personnes chaque année. Au cours des dix dernières années, le nombre de personnes diagnostiquées a grimpé de près de 50 %, tant pour le diabète de type 1 que pour le diabète de type 2. D’ici 2025, le diabète pourrait toucher officiellement plus de 300 millions de personnes dans le monde. De nombreuses autres personnes atteintes de diabète n’auront

Répondre aux besoins psychosociaux en Pologne : une nouvelle priorité

Les résultats de l’étude DAWN (Diabetes Attitudes, Wishes and Needs) confirment le sentiment de nombreuses personnes atteintes de diabète et d’un grand nombre de prestataires de soins que traiter uniquement les symptômes physiques du diabète est insuffisant. Pour être réellement efficace, la prise

Pages