Femmes

French

Des raisons spéciales pour un numéro spécial

Editorial du Président


La surprenante diversité des aspects du diabète liés au genre

Editorial du Rédacteur-en-chef


L'influence du genre sur le diabète et les maladies cardiovasculaires - nécessité d'une meilleure compréhension

Le taux de diabète continue d’augmenter rapidement à travers le monde. Le taux de prévalence, qui est actuellement d’environ 5,1 %, devrait atteindre 6,3 % d’ici 2025 – soit 333 millions de personnes atteintes de la condition. Qui plus est, de nombreuses personnes ne sont pas conscientes de leur diabète ou de leur pré-diabète. Le nombre de personnes présentant une  tolérance abaissée au glucose devrait passer de 314 millions à 472 millions au cours des 15 prochaines années.


Diabète et dépression chez les femmes âgées - deux fois le risque, deux fois le fardeau

Aux États-Unis, environ 24 millions de personnes sont atteintes de diabète. Plus de la moitié sont des femmes et, d’après les projections jusqu’en 2050, les femmes de tous âges devraient continuer à représenter plus de la  moitié de tous les cas. L’une des préoccupations croissantes liées aux femmes atteintes de diabète est le risque accru de voir celles-ci développer une dépression majeure.


Prévenir l'obésité chez les femmes de tous âges - une priorité de santé publique

La prévalence du surpoids et de l’obésité est en augmentation dans la plupart des pays développés et dans un nombre croissant de pays à faible et moyen revenu, et la tendance s’accélère. L’obésité constitue un problème de santé publique majeur dans la mesure où elle est associée à une augmentation de l’insensibilité à l’insuline, à des conséquences négatives sur la santé génésique, dont le syndrome des ovaires polykystiques et la stérilité, à des risques obstétriques accrus, au diabète gestationnel et de type 2, et à des maladies cardiovasculaires.


Injustice sociale et besoins non satisfaits : les femmes et le diabète sur le continent américain

Le diabète est devenu une cause majeure de mortalité tant sur le continent américain que dans les autres parties du monde. Dans cette région constituée de l’Amérique du Sud, de l’Amérique centrale, des Caraïbes et de l’Amérique du Nord, le nombre de personnes atteintes de diabète devrait passer de 13 à 33 millions d’ici 2030. Une hausse encore plus marquée est attendue en Amérique latine et dans les Caraïbes, deux régions dont la plupart des nations sont considérées comme des pays en développement.


La santé génésique des femmes atteintes de diabète ou la nécessité d'offrir soins et éducation avant la conception

Le diabète est à l’origine d’une série de problèmes de santé génésique et sexuelle : changements menstruels, problèmes de stérilité, infections urinaires et vaginales, incontinence urinaire et troubles sexuels. Un diagnostic et un traitement précoces de ces problèmes, ainsi que des soins soigneusement planifiés avant la conception, peuvent contribuer à protéger la santé de la mère et de l’enfant. Dans cet article, Seyda Ozcan et Nevin Sahin prônent l’intégration des soins génésiques et sexuels dans le programme de gestion du diabète des femmes.


Diabète gestationnel : de nouvelles découvertes grâce à l'étude HAPO

Depuis des dizaines d’années, le diagnostic du diabète gestationnel repose soit sur des critères évaluant le risque, pour une mère, de développer le diabète de type 2 dans le futur, soit sur les paramètres utilisés pour les femmes n’étant pas enceintes. Mais le diabète gestationnel comporte également un risque pour le bébé. On ignore en outre dans quelle mesure la glycémie de la mère engendre un risque pour le fœtus.


Gestion du diabète et prévention des complications durant la grossesse et à l'accouchement

Le risque, pour une femme en âge de procréer, de dévelop- per le diabète varie selon les régions et est généralement comparable au risque régional de développement de la condition – soit entre 5 et 8 % en moyenne. Chez les femmes enceintes, le risque de diabète gestationnel doit être évalué et dépisté très tôt lorsque plusieurs facteurs de risque sont réunis.


Après une grossesse avec le diabète : opportunités pour la santé future

La période qui suit l’accouchement offre la possibilité d’influencer la santé future à court et long terme d’une femme. La fin d’une grossesse annonce une transition, tant d’un point de vue physique que mental, ainsi qu’en termes de soins autonomes. Après l’accouchement, la plupart des hormones qui rendent une femme atteinte de diabète gestationnel insensible à l’action de l’insuline disparaissent.


Pages