Pays en développement

French

Accès à l'insuline et obstacles aux soins : résultats du protocole RAPIA au Vietnam

L'accès aux soins du diabète est problématique dans de nombreux pays en raison de divers facteurs, tels que le coût des médicaments et les distances géographiques qui séparent les personnes atteintes de diabète des prestataires de soins qualifiés. Or, sans un accès adéquat à des médicaments et à des soins, les personnes atteintes du diabète risquent de présenter des complications et de mourir de façon précoce. Les auteurs dressent un état des lieux des soins et fournitures proposés aux personnes atteintes de diabète au Vietnam.


Un effort multidisciplinaire pour améliorer la qualité des soins des maladies chroniques

Bien que les maladies chroniques soient la principale cause de mortalité et d'invalidité, elles sont loin d'occuper une place prépondérante sur l'agenda mondial de la santé.


Les défis de la gestion autonome du diabète dans les pays en développement

Les pays en développement sont confrontés à des ressources financières et humaines limitées malgré les besoins importants et les défis de santé multiples. Plus de 75 % des personnes atteintes de diabète dans le monde vivent dans des pays en développement. La progression du nombre de cas de diabète dans ces pays devrait être de l’ordre de 170 % entre 2000 et 2025.


Il est temps de faire preuve de bon sens

Editorial du Président

L'heure est aux célébrations

Editorial de Rédacteur-en-chef

Améliorer l'accès à l'éducation et aux soins au Cambodge

Il y a quatre ans, lorsque les premières enquêtes sur le diabète ont été analysées au Cambodge, tout le monde a été surpris par les résultats : le pays comptait deux fois plus de personnes atteintes de diabète qu'escompté, soit plus de 250 000 personnes. Les principaux donateurs soutenant le secteur des soins de santé du pays continuent cependant d'allouer leur aide financière dans des proportions inégales.


Agents for change : les champions de la lutte contre le diabète en Afrique du Sud

La  menace potentielle que représente le diabète de type 2 en Afrique du Sud demeure dangereusement sous-estimée et sa prévalence actuelle est en grande partie non reconnue. Pourtant, le problème s'étend à une vitesse alarmante. Une série de facteurs propres à la région font obstacle à une réponse efficace de la part des personnes atteintes de la condition, des prestataires de soins et de la société en général. Dans cet article, Noy Pullen épingle plusieurs problèmes socio-économiques, environnementaux et éducatifs majeurs affectant l'Afrique du Sud rurale.


Les chambres de gavage de Calabar - un terrain propice à la diabésité

Calabar, capitale de l’État de Cross River au Nigéria, est une ville cosmopolite d’environ un demi-million d’habitants, la population de l’État de Cross River State tournant quant à elle autour de 2,5 millions. Les habitants de la région sont principalement des agriculteurs, des pêcheurs et des fonctionnaires. Les Efik, qui habitent au sud de Calabar, sont un peuple fier au patrimoine culturel riche. Au sein de ces communautés, la préservation de valeurs et coutumes vieilles de plusieurs siècles joue un rôle central dans la tradition des «chambres de gavage».


Pauvreté abjecte, difficultés majeures et issues tragiques au Cambodge

Lorsque son docteur a diagnostiqué un diabète de type 2 en 1997, Sokhann a reçu le choc de sa vie. Pendant plus de dix ans, elle a vécu avec le diabète sans traitement, ni éducation ou suivi.


Bambi menacée par la pauvreté en Mauritanie

Bambi est une jeune Mauritanienne de 19 ans, analphabète et pauvre, mariée et mère d'une fillette de quatre ans. Son diabète de type 1 a été diagnostiqué début 2008. Il a fallu qu'elle se batte pendant 10 mois pour apprendre à lire son dispositif de contrôle glycémique et à se faire des injections d'insuline.


Pages