Pays en développement

French

La Fondation pour l'éducation de la FID: promouvoir l'excellence dans les soins du diabète

La Fondation pour l’éducation de la FID a vu le jour en 1992 sous la présidence de Wendell Mayes Jr. Depuis son lancement, la Fondation se consacre exclusivement au soutien des personnes atteintes de diabète dans les régions en développement. 60 % des associations membres de la FID se trouvent dans des pays dont le PIB annuel ne dépasse par 3500 USD par habitant. L’objectif premier de la Fondation est de contribuer à soulager la pénurie cruelle de professionnels de la santé dans ces pays à faibles et moyens revenus par le biais d’une éducation scientifique et médicale.

Organiser une campagne de sesibilisation efficace avec des moyens limités

Les Philippines, avec une population de 76,5 millions d’habitants, sont considérées comme un pays en développement. Les services de santé sont assurés par l’état à travers des centres de soins, des cliniques et des hôpitaux locaux ainsi que des centres de soins privés. Alors que l’OMS recommande de consacrer au moins 5 % du revenu national brut à la santé, le budget de la santé des Philippines atteint à peine 3,4 % du revenu national brut (264 millions USD), comparé à un budget militaire de 566 millions USD.

Célébrons la Résolution

Editorial du Président

Un mois mémorable

xEditorial

Lutte pour une prise en charge complète du diabète en Ouzbékistan

Alors que le nombre de personnes atteintes de diabète ne cesse d’augmenter partout dans le monde, on prévoit une hausse vertigineuse de la prévalence de la condition en Asie. En République d’Ouzbékistan, un pays du centre de l’Asie qui compte une population de plus de 26 millions de personnes, les soins en milieu hospitalier et les soins externes destinés aux personnes atteintes de diabète sont pris en charge par des centres de santé publics.

Coûts élevés, faible sensibilisation et soins déficients - le pied diabétique au Nigeria

Le Nigeria, avec une population d’environ 128 millions de personnes, est le pays le plus peuplé d’Afrique. L’espérance de vie à la naissance est de 47 ans ; près de 60 % de la population vit sous le seuil de pauvreté. Alors que les structures et centres de soins sont inadéquats et souffrent d’un manque chronique de personnel sanitaire compétent, le diabète est en hausse. L’urbanisation incontrôlée est responsable des taux d’obésité et de l’augmentation associée des cas de diabète de type 2.

Ouvrir les yeux sur le diabète en Papouasie Nouvelle Guinée : l'histoire de Jacklyin

Ma fille Jacklyin est née en janvier 1990, trois mois avant terme. Sa naissance prématurée lui a conféré un statut particulier au sein de la famille et de notre village, Gumine, dans la province de Chimbu, dans les régions montagneuses de Papouasie Nouvelle Guinée. Elle a toujours bénéficié d’une protection spéciale et a reçu la meilleure alimentation de tout le village.

Envers et contre tout, vaincre le diabète en Patagonie

Lorsque j’ai rencontré Sonia Carrasco, il y a 14 ans, elle était atteinte d’acidocétose diabétique – des taux de glycémie extrêmement élevés, signe d’un diabète mal contrôlé. Bien qu’elle vivait avec la condition depuis environ 6 ans, sa connaissance du diabète était limitée et traduisait un manque de sensibilisation général à la santé.

La FID et le contexte global

Editorial du Président

Il est temps d'envisager notre avenir

Editorial

Pages