Directives

French

Prise en charge psychosociale des personnes atteintes de diabète : ce que disent les directives

Les résultats d'un certain nombre d'études récentes mettent en évidence l'importance des facteurs psychosociaux dans la gestion du diabète. Les recherches indiquent que la co-morbidité psychologique est prévalente chez les personnes atteintes de diabète, ce qui a un impact négatif sur le bien-être, la prise en charge autonome et le contrôle glycémique. La dépression est courante chez les personnes atteintes de diabète et malheureusement souvent mal diagnostiquée. Des études récentes, notamment l'étude DAWN (Diabetes

Minneapolis montre la voie à suivre pour une amélioration globale des soins

Plus de 16 millions d’Américains sont atteints de diabète. Aux Etats-Unis, le diabète est la sixième cause de mortalité liée à une maladie. Le Provider Recognition Program de l’Association américaine du Diabète (American Diabetes Association, ADA), lancé en 1997 dans le but d’encourager et de fixer les normes de soins de santé complets et de qualité pour les personnes atteintes du diabète, est opérationnel. Minneapolis a su créer un modèle qui a mérité d’être agréé par l’ADA.

Les recommandations de l'ISPAD

Le diabète est l'une des maladies à progression lente les plus courantes chez l'enfant. Dans de nombreuses régions du globe, le diabète de type 1 chez les enfants augmente de 3 à 5% chaque année. De plus, le diabète de type 2 apparaît également chez des sujets de plus en plus jeunes. Ces enfants devront par conséquent assumer leur condition durant toute leur vie. En vue d'améliorer les soins et la qualité de vie de ces enfants, l'ISPAD a récemment publié des recommandations détaillées suite à un consensus.

Le visage changeant des recommandations

Editorial du rédacteur en chef

Former les formateurs : un programme éducatif international pour les professionels des soins du diabète

Le manque de professionnels des soins de santé suffisamment formés et de programmes destinés à leur formation a été mentionné par plusieurs associations membres de la Fédération Internationale du Diabète (FID) comme le principal

Est-il possible de prévenir le diabète de type 2 ? Ce que disent les directives factuelles

Le diabète est la maladie non transmissible la plus courante au monde. Les chercheurs prévoient une augmentation du nombre de personnes atteintes de

La FID et l'OMS mettent le diabète à l'agenda de la santé en Afrique

Bien que la véritable ampleur du problème en Afrique ne soit pas bien comprise, le diabète constitue une grave menace pour la santé publique dans tout le continent. En 2003, la Fédération Internationale du Diabète (FID) prévoyait que, d'ici 2010, la prévalence du diabète en Afrique augmenterait de près de 95 %. Ignorer le diabète pourrait conduire à l'effondrement des systèmes de soins de santé, fragiles en Afrique et déjà accablés par les maladies transmissibles comme la tuberculose, la malaria et le SIDA. Kaushik Ramaiya fait l'état des lieux des soins du diabète en

Une position commune sur le pied diabétique : ISDF 2003

Un trop grand nombre des près de 200 millions de personnes atteintes de diabète dans le monde souffre de complications au niveau du pied liées au diabète. L'impact sur leur qualité de vie est important. La perte d'un pied ou d'une partie de jambe est la suite dévastatrice d'une des complications du diabète les plus

Un guide pour guider le développement de directives pour le diabète

Les directives basées sur des preuves scientifiques sont arrivées à maturité dans les années 90, un certain nombre de pays ayant développé une forme ou l'autre de directives de ce type pour le diabète. Mais ce même concept a créé une

Pages