Traitement du diabète

French

Les obstacles à la gestion autonome chez les personnes atteintes d'une maladie chronique

Les prestataires de soins du diabète connaissent bien le modèle de gestion autonome. Le diabète est en effet le domaine où le modèle de gestion autonome a été développé et appliqué le plus en profondeur. La combinaison des soins cliniques dispensés par des professionnels et des soins autonomes effectués par la personne apparaît comme la solution idéale. C’est un formidable objectif, de plus en plus commun, que beaucoup peuvent atteindre. Toutefois, divers obstacles systématiques à la gestion autonome subsistent.


Gestion autonome de la glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type 2

Bien que la surveillance directe du taux de glycémie en vue d’éventuels ajustements des doses d’insuline fasse désormais partie intégrante du programme de gestion autonome des personnes atteintes de diabète de type 1, l’importance de la surveillance de la glycémie n’est pas aussi claire dans le cas du diabète de type 2.


Directive de la FID sur l'auto-surveillance de la glycémie

En octobre 2008, le groupe de travail de la FID sur les directives cliniques, en association avec le groupe de travail international  sur l’auto-surveillance de la glycémie, a organisé un atelier à Amsterdam afin de se pencher sur l’utilisation de l’auto-surveillance de la glycémie par les personnes atteintes de diabète de type 2 non traitées à l’insuline. Les directives récemment publiées ont été développées sur la base des conclusions de cet atelier. Un résumé des conclusions et des recommandations est présenté dans cet article.


Faible taux de testostérone et diabète de type 2 - un problème de santé publique préoccupant

La testostérone est la principale hormone sexuelle de l'homme. Elle est importante non seulement pour garantir une activité sexuelle normale, mais également pour la solidité des os, la force musculaire, l'énergie mentale et physique et le bien-être général. Un faible taux de testostérone est associé à une diminution de la libido, des dysfonctionnements érectiles, une augmentation de la masse graisseuse, une diminution de la masse musculaire et osseuse et de l'énergie, la dépression et l'anémie.


Le diabète et la promesse d'un rôle préventif et thérapeutique pour la vitamine D

La vitamine D est présente à l'état naturel dans quelques aliments et est produite par le corps lorsque les rayons ultraviolets du soleil entrent en contact avec la peau. Cette vitamine liposoluble est également disponible sous forme de supplément alimentaire. La vitamine D a pour principale fonction biologique de maintenir les niveaux de calcium et de phosphore dans le sang, en facilitant l'absorption de calcium et en favorisant la formation et la préservation d'os solides.


L'influence du genre sur le diabète et les maladies cardiovasculaires - nécessité d'une meilleure compréhension

Le taux de diabète continue d’augmenter rapidement à travers le monde. Le taux de prévalence, qui est actuellement d’environ 5,1 %, devrait atteindre 6,3 % d’ici 2025 – soit 333 millions de personnes atteintes de la condition. Qui plus est, de nombreuses personnes ne sont pas conscientes de leur diabète ou de leur pré-diabète. Le nombre de personnes présentant une  tolérance abaissée au glucose devrait passer de 314 millions à 472 millions au cours des 15 prochaines années.


La santé génésique des femmes atteintes de diabète ou la nécessité d'offrir soins et éducation avant la conception

Le diabète est à l’origine d’une série de problèmes de santé génésique et sexuelle : changements menstruels, problèmes de stérilité, infections urinaires et vaginales, incontinence urinaire et troubles sexuels. Un diagnostic et un traitement précoces de ces problèmes, ainsi que des soins soigneusement planifiés avant la conception, peuvent contribuer à protéger la santé de la mère et de l’enfant. Dans cet article, Seyda Ozcan et Nevin Sahin prônent l’intégration des soins génésiques et sexuels dans le programme de gestion du diabète des femmes.


Gestion du diabète et prévention des complications durant la grossesse et à l'accouchement

Le risque, pour une femme en âge de procréer, de dévelop- per le diabète varie selon les régions et est généralement comparable au risque régional de développement de la condition – soit entre 5 et 8 % en moyenne. Chez les femmes enceintes, le risque de diabète gestationnel doit être évalué et dépisté très tôt lorsque plusieurs facteurs de risque sont réunis.


Après une grossesse avec le diabète : opportunités pour la santé future

La période qui suit l’accouchement offre la possibilité d’influencer la santé future à court et long terme d’une femme. La fin d’une grossesse annonce une transition, tant d’un point de vue physique que mental, ainsi qu’en termes de soins autonomes. Après l’accouchement, la plupart des hormones qui rendent une femme atteinte de diabète gestationnel insensible à l’action de l’insuline disparaissent.


De nouveaux mystères et incertitudes dévoilés - et quelques progrès

Editorial du Rédacteur en chef

Pages