Syndrome métabolique

French

Syndrome métabolique, diabète et maladies cardiovasculaires : un lien avéré

Le syndrome métabolique est en train de devenir un problème de santé publique au niveau mondial. Les personnes touchées sont exposées à un risque plus élevé de souffrir d’une crise cardiaque ou d’un accident cérébrovasculaire – et d’en mourir – que les personnes non atteintes du syndrome. L’ensemble de facteurs qui le caractérise est étroitement lié à la progression du diabète de type 2, des maladies cardiovasculaires et d’autres maladies chroniques à l’échelle mondiale.

Le syndrome métabolique chez les enfants et les adolescents : le consensus de la FID

On ne saurait surestimer l’importance d’identifier les enfants susceptibles de développer le syndrome métabolique, un ensemble de facteurs de risque de troubles cardiovasculaires et de diabète de type 2 qui comprend notamment l’obésité abdominale, la dyslipidémie, l’intolérance au glucose et l’hypertension. L’environnement obésogène moderne est l’un des nombreux facteurs responsables de l’augmentation de ces facteurs de risque chez les enfants et les adolescents.

Insensibilité à l'insuline et obésité : la cause sous-jacente

A la fin du 20ème siècle, l’obésité a pris la forme d’une épidémie. L’importance de l’obésité en tant que facteur de risque d’un certain nombre de conditions, dont le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires, l’hypertension, les calculs biliaires et certains cancers, est clairement documentée. Souvent associée à l’insensibilité à l’insuline, l’obésité est un facteur clé dans le développement du

Diabète, syndrome métabolique et épidémie de maladies cardiovasculaires

Au cours des 30 à 40 dernières années, le taux de décès liés aux maladies cardiovasculaires a progressivement diminué dans de nombreux pays. Dans les régions industrialisées, les améliorations au niveau de la détection et du traitement de l’hypertension et des taux élevés de cholestérol, de la réduction du tabagisme et du traitement moderne et efficace des urgences, notamment des crises cardiaques, ont contribué à réduire de façon constante le nombre de décès liés aux

Traiter le syndrome aujourd'hui et dans le futur

Nous pouvons tirer avantage du syndrome métabolique : il peut servir d’outil simple et efficace pour évaluer les risques pour la santé chez les personnes atteintes de diabète de type 2 et chez celles qui n’en sont pas atteintes. Nous pouvons bénéficier de la disponibilité universelle des outils requis pour établir un diagnostic, sans coût supplémentaire. Etant donné les taux excessifs de décès et d’invalidités des personnes atteintes de diabète de type 2 et de ses conditions associées,

L'obésité et le syndrome métabolique chez les jeunes

Alors que le nombre d’enfants atteints d’obésité ne cesse d’augmenter, les implications de cette condition pour la santé se font de plus en plus évidentes : une épidémie de diabète de type 2 sans précédent fait son apparition parmi les jeunes obèses et en surpoids. Au moment du diagnostic du diabète, des troubles cardiovasculaires sont parfois déjà présents, même chez de jeunes adultes.

Syndrome métabolique, grossesse et risque de maladies cardiovasculaires

Alors qu’un certain nombre de femmes sont atteintes du syndrome métabolique avant une grossesse, la grossesse elle-même crée un environnement similaire au syndrome, notamment par le développement d’une insensibilité à l’insuline, par une augmentation des taux de glycémie et de triglycérides et de l’hypertension artérielle chez certaines femmes. Outre une intensification potentielle du risque de

Il est temps de redresser la barre

Editorial du Président

Qu'y a-t-il derrière un nom ?

Editorial du Rédacteur en chef

La définition de la FID : pourquoi un consensus global est nécessaire

Il existe une constellation de troubles métaboliques incluant l’obésité abdominale, les faibles taux de cholestérol HDL, les taux élevés de triglycérides, l’hypertension et l’hyperglycémie, connue sous le nom de syndrome métabolique. Associé à un risque cinq fois plus élevé de diabète de type 2 et deux à trois fois plus élevé de troubles cardiovasculaires, le syndrome métabolique est désormais considéré comme l’un des principaux problèmes de santé publique du 21ème siècle. Les

Pages