Chronic diseases

French

Une approche thérapeutique comportementale à la gestion autonome : le programme Flinders

Les maladies chroniques, dont le diabète, représentent aujourd’hui le problème de santé le plus prévalent. Elles sont en effet la principale cause d’handicaps et constituent l’essentiel des dépenses de santé au niveau mondial. La plupart des soins du diabète sont dispensés par les personnes atteintes de la condition, leur famille ou leur entourage. Il est donc important d’être conscient de l’intérêt d’améliorer la gestion autonome du diabète pour faire face à ce fardeau grandissant.


S'engager dans une vision commune pour la gestion autonome : l'approche WISE

Ces dernières années, de nombreuses initiatives d’origines diverses ont entrepris de renforcer la capacité des gens à gérer une condition chronique – que ce soit par le biais de programmes politiques orientés vers la base ou de projets de petite envergure à caractère privé. Ces recherches se sont généralement focalisées sur les tâches associées aux soins du diabète.


Il est temps de faire preuve de bon sens

Editorial du Président

Améliorer l'accès à l'éducation et aux soins au Cambodge

Il y a quatre ans, lorsque les premières enquêtes sur le diabète ont été analysées au Cambodge, tout le monde a été surpris par les résultats : le pays comptait deux fois plus de personnes atteintes de diabète qu'escompté, soit plus de 250 000 personnes. Les principaux donateurs soutenant le secteur des soins de santé du pays continuent cependant d'allouer leur aide financière dans des proportions inégales.


Appel urgent à l'action contre les maladies non transmissibles

Editorial du Président

De nouveaux mystères et incertitudes dévoilés - et quelques progrès

Editorial du Rédacteur en chef

Le diabète à Nauru : le prix de la richesse économique et de l'occidentalisation

Alors que nous pensons comprendre la connexion, les Nauruans connaissent, mieux que personne, le lien entre un changement de style de vie néfaste et l’une de ses conséquences dévastatrices, le diabète de type 2. Située dans le Pacifique central, à 60 km au sud de l’équateur, Nauru est la plus petite république indépendante au monde.


"Sus aux kilos en trop" - une campagne nationale efficace de réduction du poids

Malgré une chute de la prévalence du diabète d’environ 35 % en 1975 à 16 % en 2004, l’obésité et les maladies non transmissibles, dont le diabète de type 2, demeurent la principale menace pour la santé et le bien-être des habitants de Nauru en ce 21e siècle. Nauru possède peu de ressources naturelles et, avec une population de seulement 10 000 habitants, ne dispose pas de la main-d’œuvre nécessaire pour soutenir l’industrie.


Créer des synergies pour améliorer la santé

Editorial du Président.

Partenariats et connaissances : les ennemis de la maladie

Editorial du Président

Pages