Amérique du Nord et Caraïbes (NAC)

La région Amérique du Nord et Caraïbes occupe la deuxième place en termes de prévalence comparative du diabète avec 10,7 % de la population adulte affectée. La majorité de la population de la région vit aux États-Unis, au Mexique et au Canada, qui abritent la grande majorité des personnes atteintes de diabète. La prévalence (%) du diabète parmi les adultes des îles Caraïbes est toutefois généralement élevée et invariablement supérieure à la moyenne mondiale.

NORTH AMERICA AND CARIBBEAN REGION AT A GLANCE

Prévalence

En 2011, on estime que 37,7 millions de personnes atteintes de diabète vivent dans cette région et, d'ici 2030, ce nombre devrait augmenter de plus d'un tiers pour atteindre 51,2 millions. Le Belize, le Guyana, la Jamaïque et le Mexique enregistrent les taux de prévalence (%) du diabète les plus élevés de la région. Avec 23,7 millions, les États-Unis sont le pays qui compte le plus de personnes atteintes de diabète, suivis du Mexique, du Canada et d'Haïti. 36,9 millions de personnes en 2011, soit 11,5 % des adultes de la région, présentent en outre une intolérance au glucose (IG) et ont par conséquent un risque élevé de développer le diabète de type 2. Ce nombre devrait atteindre 47,2 millions d'ici 2030.

Un important pourcentage du fardeau du diabète et de l'IG aux États-Unis et au Canada peut être attribué au vieillissement de la population. En 2011, 28,5 % de la population de la région ont plus de 50 ans, et ce chiffre devrait passer à 34,3 % d'ici 2030. 1  Par contraste, seuls 18 % des habitants du Mexique et des Caraïbes ont plus de 50 ans. Le pourcentage de personnes âgées de plus de 50 ans dans ces pays devrait toutefois atteindre 29 % et 24 %, respectivement, d'ici 2030.

D'après les estimations, 94 700 enfants souffrent de diabète de type 1 dans la région. Selon ces mêmes estimations, les États-Unis représentent près de 90 % du nombre total de nouveaux cas de diabète de type 1 chez les enfants, suivis du Canada. 

Mortalité

Le diabète est responsable de 13,8 % des décès chez les adultes, soit 281 000 décès, dans la région. Le nombre d'hommes décédés de causes liées au diabète dans la région en 2011 est plus élevé (151 000) que pour les femmes (130 000). Près de deux tiers (59 %) de tous les décès dus au diabète sont survenus chez des adultes de plus de 60 ans. Le nombre de décès dus au diabète enregistré par les États-Unis est l'un des plus élevés au monde (180 000).

Dépenses en soins de santé

Les dépenses en soins de santé pour le diabète dans la région représenteraient près de la moitié (48 %) des dépenses mondiales. Les États-Unis à eux seuls sont à l'origine de l'essentiel des 223 milliards dépensés dans la région en 2011. À l'exception des États-Unis (8 468 USD) et du Canada (5 106 USD), les dépenses moyennes liées au diabète par personne atteinte de diabète sont faibles dans presque tous les autres pays de la région. La majorité des îles Caraïbes dépensent moins de 1 000 USD en soins par personne atteinte de diabète et Haïti dépense seulement 68 USD. Les dépenses en soins de santé pour le diabète devraient augmenter de 20 % d'ici 2030, soit la plus petite hausse des sept régions.

Sources de données

Les estimations du diabète chez les adultes proviennent de 12 sources de données représentant 10 des 26 pays de la région. De vastes systèmes nationaux de collecte de données aux États-Unis et au Canada fournissent des informations représentatives sur le nombre de personnes atteintes du diabète. La disponibilité de sources de données similaires fait toutefois défaut dans les Caraïbes, de sorte que l'incertitude et la variabilité des estimations pour ces pays sont plus grandes.

 

1: United Nations. World Population Prospects: The 2006 Revision. Geneva: United Nations; 2007. http://www.un.org/esa/population/