Journée Mondiale du Diabète 2007-2008

Le diabète chez les enfants et adolescents

Le diabète est l'une des conditions chroniques les plus répandues chez les enfants. Il peut frapper les enfants de tout âge, y compris les nourrissons et les enfants en bas âge. S'il n'est détecté dès son plus jeune âge, il peut en mourir ou être atteint de graves lésions cérébrales. Le diabète chez un enfant est souvent totalement négligé : il fait souvent l'objet d'un mauvais diagnostic à l'instar de la grippe ou il n'est pas diagnostiqué du tout.

Les parents, les professeurs, les infirmières scolaires, les médecins et les personnes impliquées dans les soins apportés aux enfants doivent être au fait des signes précurseurs et alerter sur la menace que représente le diabète.

Sachez identifier les signes précurseurs du diabète

  • Envie fréquente d'uriner
  • Soif excessive
  • Grand appétit
  • Perte de poids
  • Fatigue
  • Manque d'intérêt et de concentration
  • Troubles de la vue
  • Vomissement et douleurs stomacales (souvent confondu avec la grippe)

*Chez les enfants souffrant du diabète de type 2, ces symptômes peuvent être légers ou inexistants.

Diabètes de type 1 et de type 2.

Le diabète est une condition chronique, potentiellement invalidante et souvent fatale. Il apparait suite à une defaillance de production d'insuline dans le corps ou quand le corps ne parvient plus à utiliser efficacement l’insuline qu’il produit. Le corps a besoin d'insuline pour utiliser l'énergie stockée dans les aliments. Les personnes atteintes de diabète produisent très peu ou pas du tout d'insuline (diabète de type 1) ou ne parviennent pas à utiliser efficacement l'insuline qu'elles produisent (diabète de type 2).

Le diabète de type 1 est une condition auto-immune qui ne peut être évitée. Il s'agit de la forme de diabète la plus répandue dans le monde, en ce qu'elle affecte environ 500 000 enfants âgés de moins de 15 ans. Toutefois, en raison de l'obésité croissante chez les enfants et du sédentarisme, le diabète de type 2 augmente également chez les enfants et les adolescents. Dans certains pays (le Japon par exemple), le diabète de type 2 est devenu la forme la plus répandue chez les enfants.

  • Près de 500 000 enfants âgés de moins de 15 ans dans le monde sont atteints du diabète de type 1.
  • Chaque jour, 200 enfants développe le diabète de type 1.
  • Chaque année, 70 000 enfants âgés de moins de 15 ans développent le diabète de type 1.
  • Le diabète de type 1 augmente chez les enfants à un rythme annuel de 3 %.
  • Le diabète de type 1 se répand plus rapidement chez les enfants d'âge préscolaire, à un rythme annuel de 5 %.
  • La Finlande, la Suède et la Norvège ont les taux de prévalence les plus élevés pour le diabète de type 1 chez les enfants.
  • Le diabète de type 2 a été détecté chez des enfants d'à peine huit ans et les rapports révèlent qu'il frappe désormais les enfants dont on pensait qu'ils ne présentaient aucun risque.
    Parmi les populations natives et aborigènes des Etats-Unis, du Canada et d'Australie, un enfant sur cent au moins est atteint de diabéte . Dans certaines communautés, c'est un sur 25.
  • Plus de la moitié des enfants atteints de diabéte développent des complications après 15 ans.
  • Des études mondiales ont démontré que le diabète de type 2 peut être évité en favorisant une perte de poids de l'ordre de 7 à 10 % de leur corps, et en augmentant leur activité physique à un niveau modéré.
  • Le diabète de type 2 chez les enfants devient un problème de santé publique mondial aux conséquences potentiellement graves.
  • Le diabète de type 2 affecte les enfants des pays développés et des pays en développement.

Aucun enfant ne doit mourir du diabète

Le diabète est une condition mortelle. Chaque année, près de 4 millions de personnes décèdent pour des raisons liées au diabète. Les enfants, notamment dans les pays où l'accès au traitement et aux soins contre le diabète est limité, meurent prématurément.

  • L'acidocétose diabétique, une accumulation de déchets d'acides dans l'organisme, résultant d'un diabète non contrôlé, est la principale cause de décès chez les enfants atteints de diabète de type 1. Avec un diagnostic précoce et un accès aux soins, le développement d'acidocétose diabétique grave doit être évitable.
  • L'insuline a été découverte il y a plus de 85 ans. Aujourd'hui, les enfants de nombreuses régions du monde continuent de décéder car ils n'ont pas accès à cette substance essentielle.
  • Les enfants atteints de diabéte doivent contrôler leur taux de sucre dans le sang régulièrement afin de contrôler leur diabète. Le matériel de contrôle est souvent indisponible ou hors de prix.
  • En Zambie, un enfant atteint du diabète de type 1 possède une espérance de vie de 11 ans en moyenne. Au Mali, le même enfant possède une espérance de vie de 30 mois seulement. Au Mozambique, l'enfant décèdera probablement dans l'année.

La campagne de la Journée Mondiale du Diabète en 2008 vise à :

  • multiplier le nombre d'enfants soutenus par le programme de la FID Life for a Child.
  • sensibiliser aux signes précurseurs du diabète,
  • encourager les initiatives visant à réduire l'acidocétose diabétique et distribuer de la documentation afin de soutenir ces initiatives
  • promouvoir des styles de vie sains pour contribuer à prévenir le diabète de type 2 chez les enfants.