Des voix pour le diabète de type 1 : le diabète de type 1 à l'école


Le diabète de type 1 à l'école est le sujet du deuxième épisode de notre série Des voix pour le diabète de type 1, qui propose des témoignages de personnes atteintes de diabète de type 1 ou de type 2, concernant notamment leurs perspectives de gestion de ces conditions dans le monde d'aujourd'hui.

L'enfant chez qui le diabète de type 1 est diagnostiqué doit pouvoir compter sur des politiques scolaires et un environnement rassurant pour l'aider à respecter les consignes strictes associées à l'autogestion. Une collaboration entre l'étudiant, les enseignants, les parents, la direction de l'établissement scolaire et les prestataires de soins est essentielle pour assurer la gestion adéquate et en toute sécurité de la condition et permettre ainsi aux enfants atteints de diabète de réussir.

Tous les enfants atteints de diabète de type 1 doivent se voir offrir la possibilité de gérer leur condition à l'école, qu'il s'agisse de contrôler leur glycémie, de manger les aliments nécessaires ou adéquats ou de s'injecter de l'insuline. L'accès aux dispositifs et médicaments nécessaires sur le plan médical, tels que des aiguilles, des pompes à insuline et leurs accessoires, des flacons ou des stylos d'insuline, du glucose et différents types de moniteurs à l'école est essentiel pour la santé. Le droit d'expliquer la gravité du diabète aux autres, de gérer la condition correctement, de dissiper les malentendus ou de mettre fin à la discrimination et de faire des progrès sur le plan scolaire est une des clés du succès. Aucun enfant ne devrait avoir à porter seul le fardeau du diabète.

Dans les articles suivants, des étudiants issus de quatre régions très différentes — la Tanzanie,  le Brésil, les États-Unis et l'Inde — nous expliquent les hauts et les bas associés au diabète de type 1 à l'école.